ifp training simulator in the cloud

IFP Training : des simulateurs de formation accessibles 24h sur 24, partout dans le monde

Pour assurer ses formations malgré la crise sanitaire mondiale et les mesures de confinement, IFP Training a demandé à CORYS d’accélérer la mise en place de l’accès à ses simulateurs sur le Cloud. Les premiers stages montrent qu’ils tournent aussi bien que sur PC : le changement permet d’envisager des utilisations élargies.

Pour IFP Training, société de formation aux métiers des hydrocarbures, la crise sanitaire de la Covid-19 a joué un rôle de frein et d’accélérateur. Le coup de frein a eu lieu mi-mars, quand la France a instauré un confinement strict : les stages présentiels se sont arrêtés net. L’accélération est intervenue quelques jours plus tard, avec la décision de porter tous les simulateurs de formation dans le Cloud. Ils sont devenus accessibles  24h sur 24, partout dans le monde, moyennant une liaison internet  fiable.

Vitesse d’exécution, temps d’affichage : « nous avons été bluffés »

« Il s’agit de simulateurs génériques que nous utilisons dans des formations initiales d’opérateurs, des stages de conduite d’unités ou de prise en main d’équipements de raffinerie ou de pétrochimie, précise Corinne Mathieu, formatrice chez IFP Training. Il faut qu’ils s’exécutent à une vitesse réaliste, sans temps d’attente ni retard d’affichage. Sur ces points, nous avons été bluffés : tout est aussi fluide que pour un accès traditionnel via dongle sur un PC. »

Deux éléments ont permis à IFP Training de « basculer » en quelques jours. D’abord, CORYS avait anticipé ce passage au Cloud et développé ces derniers mois un portail web dédié. L’utilisateur se connecte aux simulateurs sans toucher à son système d’information ; une connexion internet, et le tour est joué.

Second élément favorable : avant le confinement, IFP Training avait lancé avec CORYS une phase de test, avec les moyens d’Amazon Web Services (AWS). Pour avoir la main sur ses simulateurs, IFP Training n’a eu qu’à créer son propre compte AWS et à récupérer les droits alloués au départ à CORYS.

Un instructeur, six stagiaires et six simulateurs indépendants

« Depuis des années, nous cherchions à résoudre des problèmes pratiques d’utilisation de nos simulateurs en présentiel chez les clients, explique Corinne Mathieu. Le formateur apportait un disque dur externe mais était bloqué par un firewall. Ou il expédiait des PCs portables à l’étranger par la poste mais avait des incertitudes de délais du fait des soucis de douane… Voilà pourquoi le Cloud était dans l’air du temps. »

La solution de CORYS permet à un instructeur de suivre jusqu’à six stagiaires (ou binômes) travaillant sur six simulations indépendantes. Avant le cours, le formateur crée la session, les identifiants et les mots de passe, et sélectionne les modèles qu’il va utiliser. Pendant les exercices, il voit sur un même écran les six simulations en cours et peut modifier leurs paramètres à sa guise. « Nous avons veillé à l’ergonomie ; en particulier, l’instructeur peut suivre à chaque instant comment agit chacun des stagiaires. »

Instructeurs : une demi-journée de prise en main suffit

Les formateurs ont rapidement pris en main ce nouvel outil : ils l’ont manipulé pendant deux heures en tant qu’élèves, puis pendant deux heures en alternant les rôles de stagiaire et d’instructeur. Dès avril, IFP Training a pu assurer des formations avec simulateur dans le Cloud.

« Il nous reste à faire connaître cette modalité de formation, conclut Corinne Mathieu. De plus, elle pourra être proposée après les stages pour des exercices d’entraînement, de perfectionnement. » IFP Training prévoit aussi des démonstrations lors de webinaires de présentation de formations. Elles remplaceront les PowerPoint qui avaient cours jusqu’ici.

Language choice

Not available / French coming soon

S'inscrire maintenant !

20% off

sale